Chronique • The Gravity of Us

IMG-3152.PNGRésumé : Nous n’étions pas faits l’un pour l’autre…
J’obéissais à mes émotions, il était apathique. Je rêvais. Pour lui , la vie n’était qu’une succession de cauchemars. J’étais capable de pleurer, il était dépourvu de larmes.
En dépit de son cœur gelé et de ma propension à fuir, il nous arrivait de partager de brefs instants. Des instants au cours desquels nos regards se rencontraient, nous faisant entrevoir des secrets mutuels. Des instants où le goût de mes peurs s’attardait sur ses lèvres et où le parfum de ses souffrances s’insinuait en moi. Des instants durant lesquels nous imaginons tous les deux ce que cela ferait d’être amoureux l’un de l’autre.
De brefs instants où nous flottions, comme sur un petit nuage, mais quand la réalité nous heurtait de plein fouet, elle nous forçait à redescendre sur terre.
Graham Russel était un homme qui ne savait pas aimer, et moi une femme qui ne savait pas non plus. Cependant, si l’occasion n’était accordée de tomber, une fois encore, je tomberais avec lui pour toujours.
… Même si nous devions, inéluctablement. Nous écraser au sol.

• • • • • • • • • • • • • • • •
Auteur : Brittainy C. Cherry | Editions : Hugo Roman | Collection : New Romance | Mode de lecture : numérique | Nombre de pages : 375 pages | Chronique vidéo
• • • • • • • • • • • • • • • •

mon-avis%c2%b2

« A l’amour, et à tous les chagrins qui le rendent si lourd. A l’amour, et à tous les battements de cœur qui le rendent si léger. »

J’avais lu les trois premiers tomes de la saga Elements en 2017, et j’avais eu un coup de cœur pour chacun d’entre eux. Du coup, à la sortie de ce quatrième tome, j’avais tellement peur de ne pas aimer ou d’aimer au point d’être frustrée, de ne plus avoir d’autre livre de l’auteur après, que j’ai attendu un long moment avant de le sortir de ma PAL.

Brittainy C. Cherry a un talent fou pour faire ressentir des émotions à ses lecteurs/lectrices. Elle est merveilleuse et je suis réellement sous le charme de sa plume. J’aime les messages qu’elle fait passer, ils font tous écho en moi et résonnent dans mon cœur.

Dans ‘The Gravity of Us’, on retrouve des personnages qui font plus adultes, je trouve, que dans les deux tomes précédents. Même si dans l’ensemble tous ses personnages sont matures. Ici, ils sont déjà bien engagés dans la vie. Ils ont déjà vécu de nombreuses choses, ce qui a pu créer des carapaces chez certains personnages. L’auteur n’hésite jamais à montrer des personnages avec des failles et c’est une des qualité que je lui trouve. Pas de stéréotype du mec parfait qui rencontre la pauvre jeune fille perdue. C’est beaucoup plus complexe et ça va bien plus loin que ça. Retrouver cette ambiance dans ce quatrième tome m’a fait un bien fou.

J’ai eu du mal à lâcher ce livre, au point où malgré que j’ai cours le lendemain, je me suis dit « tant pis, je continue, je ne veux pas dormir tant que je ne sais pas comment ça se termine », ce qui m’a fait le dévorer en deux jours uniquement. Et si vous ne le savez pas, mon sommeil est hyper important pour moi alors si j’ai lutté pour le finir au détriment d’heures de sommeil, c’est que c’est vraiment, vraiment un bon livre.

Je ne rentrerais pas dans les détails sur ce qui se déroule dans l’histoire. Je vous dirais simplement que j’ai aimé la dualité qui se joue entre les deux personnages principaux : Lucy et Graham. Elle est lumineuse et souriante alors qu’il est distant et froid. Et pourtant, ils vont se compléter de la plus belle des manières et c’est ce que je trouve beau dans cette histoire. Entre pleins d’autres choses.

Si je devais maintenant classer les livres de cette saga dans un ordre de préférence (en sachant qu’ils ont tous été des coup de cœur), je dirais : 2 (of course), 4, 3 & 1. Le second tome aura toujours une place particulièrement chère à mon cœur comme je le dis souvent. Ce livre et moi, on a une histoire bien à nous, c’est mon livre préféré de tous les temps. Et ensuite, comme vous pouvez le voir, c’est l’histoire de Graham et Lucy qui m’a touchée le plus. Je ne saurais pas dire pourquoi sans vous spoiler, mais cette histoire est vraiment belle alors si vous avez envie de la découvrir, foncez !

coupdecoeur

« Maktub […] Ce mot, qui signifie ‘c’est écrit’ était tatoué sur nos deux poignets. Rien dans la vie n’est dû au hasard, chaque événement, aussi douloureux soit-il, arrive exactement comme le destin l’a voulu.  »

« L’amour. Cette émotion qui nous permettait à la fois d’atteindre des sommets et de nous écraser au sol. Ce sentiment qui embrassait les êtres humaines et réduisait leur cœur en cendres. Le début et à la fin de tout voyage.  »

4 commentaires sur « Chronique • The Gravity of Us »

      1. C’est un peu comme les one-shot de Colleen Hoover, ils sont tous de très bonne qualité et la seule chose qui fait la différence et en aimer un plus que l’autre, c’est les thèmes abordés et l’affinité qu’on a avec les personnages je trouve ^^.
        Il y a vraiment que le 1 que j’ai trouvé un poil en-dessous des autres et encore là, c’est peut-être à cause de la traduction que je n’ai pas apprécié ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis plutôt d’accord avec toi, ça dépend de nous en grande partie et des thèmes abordés qui nous font échos plus que d’autres pour certains. Pourtant, ils sont tous très bons dans l’ensemble !

        J'aime

Répondre à Kiriitiblog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :