Chronique • Nos étoiles contraires

33922674_1539654106145367_1584632259783163904_nRésumé : Hazel est malade. Gravement. Augustus est en rémission. Elle a 16 ans, lui 17. Dès leur rencontre, en groupe de soutien, il est charmé par son originalité, elle est séduite tout court. Ils ont le même humour, le même regard sans concession et leur complicité est immédiate. C’est le début d’une magnifique histoire d’amour et d’amitié.

Auteur : John Green | Editions : France Loisirs | Mode de lecture : audio | Nombre de pages : 327 pages

mon-avis%c2%b2Depuis le temps que je dois lire Nos Etoiles Contraires, il est sorti devant une éternité et un film a même été réalisé après cela et il y a eu un sacré engouement autour de ce livre et de son histoire surtout. C’est pour ça que j’ai préféré laissé passer tout ça avant de le découvrir enfin. A savoir que j’ai réussi à ne pas me faire spoiler depuis tout le temps. Je savais uniquement que cela parlait d’une histoire d’amour alors que l’héroïne avait un cancer. Rien de plus que ce que le résumé ne dit finalement.

Je me suis donc plongée dans ce livre en lecture audio, ce qui a été une excellente expérience puisque c’est la voix d’Hazel dans le film en version française qui nous raconte cette histoire. J’ai donc adoré découvrir cette histoire que j’ai débuté pendant le challenge 24h de lecture effectué au début du mois de mai, puis je l’ai terminé pendant mes trajets pour aller au travail puisque je fais 1h de route aller-retour.

Mais parlons maintenant de l’histoire, qui était vraiment géniale, j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui parle d’un sujet très délicat et dont je n’ai pas du tout l’habitude. Je suis même plutôt mal à l’aise avec tout ce qui tourne autour de la maladie. Mais ici, c’était bien amené. Justement, on remet en question le regard que les personnes malades peuvent recevoir des autres, à quel point c’est difficile de vivre avec la certitude de mourir un jour sans savoir quand et de se battre simplement pour vivre le plus longtemps possible. La souffrance quotidienne infligée aux proches. Etc… De nombreux sujets délicats très bien amené par l’auteur, dans une optique très positive.

En effet, j’ai trouvé que John Green n’était pas dans le dramatique, il amène les situations avec une belle vision, c’est ce qui rend ce livre si beau. J’ai vraiment passé un excellent moment et je n’étais pas prête à la tournure des événements que j’ai cependant beaucoup aimé. J’ai trouvé que c’était une bonne idée mais je ne peux bien sûr pas vous expliquer sans vous spoiler.

Je ne peux que vous recommander ce livre si vous ne l’avez pas encore lu. Et moi, je vais m’empresser de voir rapidement le film afin de pouvoir re-découvrir l’histoire d’une nouvelle façon.

j'ai bien aimé

Un avis sur “Chronique • Nos étoiles contraires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :